Le souffle coupé à Agra

L’incontournable Taj Mahal

Il y a des lieux qu’on ne prend plus la peine de nommer, le Taj Mahal en fait partie. Ce sublime mausolée est situé dans la ville d’Agra, au bord de la rivière Yamuna. Il fut construit entre 1631 et 1648 par l’empereur moghol musulman Shâh Jahân en mémoire de son épouse.

J’ai visité le Taj Mahal un dimanche matin très (très) tôt. Quiconque s’est rendu en Inde du Nord sait que le Taj se mérite. Nous nous réveillons, moi et ma camarade de voyage, Céline, à 4h30 du matin surexcitées en pensant à ce qui nous attend. Lorsque nous arrivons à la porte Est il n’y a quasiment personne et nous obtenons nos billets sans problème. Il faut débourser 1000 roupies pour visiter le Taj Mahal (environ 15€), ce qui représente une fortune pour la visite d’un monument en Inde ! Avec notre ticket nous recevons une bouteille d’eau et des protections pour nos chaussures. Nous sommes ensuite fouillées ; beaucoup de choses sont interdites dans l’enceinte du Taj (trépied, nourriture, briquet, boisson, chewing-gum, stylo, caméra), puis nous passons enfin la porte principale pour une durée maximale de trois heures. Il me faut quelques secondes pour réaliser où je suis et la beauté du spectacle qui s’offre à moi. Nous sommes parmi les dix premières personnes à entrer ce matin-là et nous avons quasiment le monument pour nous. Le soleil n’est pas encore levé et le sublime mausolée blanc se dessine peu à peu devant nos yeux émerveillés. 

Nous avançons entre les jardins et prenons une bonne dizaine de photos avant qu’un Indien nous propose de nous photographier, nous hésitons. Cela fait quatre semaines que nous sommes en Inde et des Indiens qui veulent nous prendre en photo nous en avons vu des centaines… Mais nous décidons pour la première fois depuis le début de confier l’appareil à quelqu’un d’autre et de le laisser nous photographier (Céline si tu passes par là !). Durant plus d’une heure il nous montre les meilleurs spots pour photographier le monument, nous sympathisons rapidement avec lui. Il a sans doute l’habitude de faire cela, il doit être là tous les jours et il rend notre matinée merveilleuse en l’immortalisant.

Nous le remercions chaleureusement avant de nous diriger sur la terrasse qui entoure le mausolée. Nous mettons les protections sur nos chaussures puis entrons à l’intérieur.  L’intérieur du Taj est étonnement très petit, nous pénétrons au sein de la chambre funéraire de l’empereur et de sa femme dans laquelle les deux tombeaux sont exposés. L’endroit est plein de détails et assez chargé, nous en faisons rapidement le tour avant de ressortir.

La visite du Taj Mahal est selon moi un incontournable si vous venez en Inde du Nord. Impossible d’être déçu face à cette merveille. J’ai eu l’impression d’être pendant quelques heures dans un véritable havre de paix et je me suis sentie apaisée en en ressortant. Ce mausolée de marbre blanc m’a personnellement beaucoup ému et en le regardant dressé face à moi, après en avoir tant rêvé, je me suis retrouvée envahie par l’émotion. 


Mes conseils
 :

  • Ne pas hésiter à arriver très tôt si vous voulez profiter au maximum
  • Prenez le strict nécessaire pour votre visite et évitez les grands sacs afin de ne pas être embêtés lors des contrôles à l’entrée
  • Prévoyez de l’espèce car ils ne prennent pas la CB
  • Si vous voulez éviter la file d’attente achetez votre ticket sur internet

Le Taj Mahal ouvre 30 minutes avant le lever du soleil et ferme 30 minutes après le coucher du soleil, il est fermé le vendredi.

Baby Taj

C’est tout simplement le Taj Mahal en plus petit. Construit quelques années avant ce dernier, il lui ressemble très fortement. L’endroit est beaucoup plus calme et vous n’y rencontrerez que très peu de monde. Beaucoup (trop) de voyageurs passent à côté de cette merveille architecturale située elle aussi au bord de la rivière Yamuna. Le tarif est beaucoup moins élevé que pour entrer dans le Taj Mahal puisqu’il s’élève à 200 roupies.

Le Fort Rouge d’Agra

Si vous restez suffisamment de temps à Agra je vous recommande la visite du deuxième joyau de la ville : le Fort Rouge. Je n’ai pu le voir que de l’extérieur par manque de temps et le spectacle était déjà au rendez-vous, le lieu est vraiment agréable. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est le plus grand fort du pays ; composé de jardins, de mosquées et de palais. 75% du fort est habité par l’armée mais les 25% restants sont accessibles. Il faut notamment savoir qu’il est bien mieux conservé que le fort rouge de Delhi.

Je retournerai à Agra sans hésiter pour le visiter !

L’entrée s’élève à 250 roupies auxquelles vous devez ajouter 50 roupies de taxe si vous n’avez pas visité le Taj Mahal plus tôt dans la journée.

2 commentaires

  1. Pierre & Matthieu

    Merci pour ce bel article sur Agra ! Nous y étions en août dernier dans le cadre de notre tour du monde. Et on a eu, nous aussi, le souffle coupé devant la beauté du Taj Mahal ! 🙂 Au bout de huit mois de voyage, il reste encore l’une de nos étapes les plus marquantes !

    On l’avait raconté dans cet article si cela t’intéresse 😉 https://ilsvoyagent.fr/2019/08/25/agra-taj-mahal-mangue-et-citrouille/

    Au plaisir de lire tes prochains articles !

    Aimé par 1 personne

    1. chloexplore

      Merci pour cet agréable commentaire☺️ Effectivement je veux bien croire que le Taj Mahal reste l’un de vos plus beaux souvenirs, c’est un endroit tellement époustouflant!

      Je cours lire votre article😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.