Que faire à Cracovie ?

Cap sur la Florence polonaise !

Je me suis rendue en Pologne au mois d’avril 2019 pour partir à la découverte de la féerique Cracovie en famille. C’était la première fois que je mettais les pieds en Pologne et je suis revenue enchantée de ces quelques jours en Europe de l’Est. Je souhaitais aller en Pologne depuis plusieurs années afin de me rendre à Auschwitz (qui fera l’objet d’un article complet) et c’est donc naturellement que j’ai passé quelques jours juste à côté à Cracovie.

La première chose à savoir c’est qu’au mois d’avril il fait encore (très) froid en Pologne, le temps n’est pas franchement des plus agréables mais ne nous a pas empêché de bien profiter de la ville. Nous avons rejoint le centre-ville depuis l’aéroport en métro en seulement 40 minutes et nous logions dans un appartement moderne et très propre à deux pas de la vieille-ville. La vieille-ville est vraiment le centre dynamique de Cracovie, il est vraiment très agréable de déambuler dans les rues de ce quartier qui a clairement un air de comte de fées.

Que faire dans l’ancienne capitale de la Pologne ?

Se promener dans le centre historique

C’est l’un de mes coups de cœur à Cracovie tant ce quartier est somptueux. Quand je disais que Cracovie avait un air de comte de fées, c’est surtout dans le centre historique que c’est flagrant. L’incontournable de ce quartier est évidemment Rynek Glowny ou la plus grande place médiévale d’Europe. Nous y étions pendant le weekend des rameaux et la place était vraiment dynamique, il y avait un marché permanent sur lequel nous pouvions manger à l’extérieur. Je recommande vraiment cette période ! Vous trouverez au centre de cette immense place la halle aux draps, un long bâtiment ocre et rouge brique. On y trouve des bijoux, des tissus, des sculptures en bois, des dragons, des tableaux et.. presque tout en fait. C’est un passage obligé lors d’un séjour à Cracovie.

Face à la halle aux draps se dresse l’un des symboles de la ville, la basilique Sainte-Marie, une sublime église de style gothique. Le lieu est notamment réputé pour ses deux tours asymétriques et son appel à la trompette qui retentit toutes les heures depuis le sommet de l’une des tours en hommage au trompettiste qui avait été tué alors qu’il essayait de prévenir les habitants de l’invasion de la ville. La basilique vaut vraiment le détour, d’une part pour l’extérieur mais surtout pour l’intérieur. Les couleurs sont sublimes et le plafond bleu mérite à lui seul la visite.

Tarif : 10 zlotys pour les adultes / 8 zlotys pour les enfants

En-dessous de Rynek Glowny vous trouverez le musée Rynek Underground (dont l’entrée est un peu difficile à trouver), un musée souterrain qui retrace l’histoire médiévale de Cracovie. L’immersion est immédiate et le fait que le musée soit directement bâti sur les ruines de la ville renforce encore sa dimension réaliste. Vous partez du Moyen-Age pour vous rapprocher de l’époque moderne au fil de la visite.

Tarif : 20 zlotys

Depuis la place vous pouvez prendre la rue Floriańska vers le Nord du quartier. Vous tomberez alors sur la magnifique porte Saint-Florian, l’unique porte d’accès conservée sur les huit qui existaient. Après avoir passé la porte vous vous retrouverez face à la Barbacane, une forteresse qui protégeait autrefois l’entrée de la ville. Ne loupez pas l’église de la Sainte-Transfiguration et l’église des Franciscains non loin de là.

Si cette fois vous partez vers le sud du quartier depuis la place vous pouvez emprunter la rue Grodzga en direction du château de Wawel. Faites un arrêt devant l’église Saints-Pierre-et-Paul. Un peu plus bas vous apercevrez le Collegium Juridicum, la première université de Pologne où Copernic a notamment étudié. N’hésitez pas à entrer dans la cour.

Si vous avez suffisamment de temps je vous recommande de vous promener dans le Parc Planty qui se situe dans la périphérie du centre historique de la ville.

Wawel et son château royal

Tout au Sud du quartier historique de Cracovie se trouve la colline de Wawel qui surplombe la Vistule. Ancien siège des rois de Pologne, vous trouverez sur cette colline le château royal et la cathédrale de Wawel. Rois, reines et poètes sont enterrés ici, ce qui en fait un lieu important dans la culture polonaise. N’hésitez pas à entrer dans la cathédrale ou simplement à vous promener autour du château. Ne loupez pas la grotte du dragon aux pieds de la colline (elle est située au bord de la Vistule).

Découvrir Kazimierz, le quartier juif

À la veille de la Seconde Guerre Mondiale ce quartier regroupait la plupart des 65 000 juifs qui vivaient à Cracovie. Après avoir chassé la majeure partie de la population juive de la ville les nazis firent construire un ghetto au sud du quartier. Plusieurs usines ont également été construites au sein du ghetto, c’est notamment ici que se trouvait la pharmacie de l’Aigle, un refuge pour le peuple juif emprisonné dans cette partie de la ville.

Le quartier renaît dans les années 1990 après la période communiste. C’est aujourd’hui un lieu très dynamique où vous trouverez des dizaines de cafés, de restaurants, de magasins, de librairies, de bars et de boites de nuit.

Je vous recommande de faire un arrêt à la pharmacie de l’Aigle, le lieu qui a aidé de nombreux juifs dans le ghetto, un endroit où ils pouvaient trouver une aide médicale et un soutien moral.

Tarif : 10 zlotys par adulte / 8 zlotys par enfant

Vous ne pouvez pas non-plus passer à côté de l’usine d’Oskar Schindler située en dehors du ghetto. Membre du parti nazi, cet homme a employé de nombreux juifs au sein de son usine. En écoutant le récit de ce que vivaient ses employés il a entamé des négociations afin de protéger les juifs qui travaillaient dans son usine. Il a sauvé plus de 1200 personnes en leur évitant de partir dans les camps d’extermination nazis. La visite de l’usine est un incontournable à Cracovie.

Tarif : 24 zlotys par adulte / 18 zlotys par enfant

Prenez le temps de vous rendre entre le 25 rue Lwowska et le 62 rue Limanowskiego. C’est à cet endroit que vous verrez les vestiges du mur du ghetto. Arrêtez-vous aussi sur la place Bohaterów (à côté de la Pharmacie de l’AIgle), place sur laquelle les juifs étaient « sélectionnés » avant d’être déportés. Aujourd’hui des dizaines de chaises sont disposées sur cette place en hommage à ceux qui ont dû abandonner leur maison pour partir dans les camps.

Ne loupez pas non plus la Vieille Synagogue, le Cimetière juif et l’église Saint-Joseph.

Si vous avez du temps

Si vous avez suffisamment de temps je vous conseille de visiter les mines de sel de Wieliczka. Personnellement je n’ai pas pu m’y rendre mais c’est un incontournable à Cracovie ! Inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO, ces mines s’étendent sur 9 niveaux et 300 kilomètres de galeries. La visite de ces mines vous permettra de voir des lacs salins, des chambres souterraines et les outils qui étaient jadis utilisés.

L’autre lieu incontournable dans les alentours de Cracovie est bien évidemment Auschwitz. Je me suis rendue pendant une journée sur ce lieu indescriptible, sur ce lieu qui m’a sincèrement chamboulé. Je vous en parle dans un autre article que je consacre entièrement à cette « visite » pour le moins déroutante.

Au final, je vous recommande à 100% de passer quelques jours à Cracovie. J’ai adoré la ville, la beauté des monuments, l’énergie qui se dégage des différents quartiers, découvrir un endroit chargé d’histoire, un lieu où l’homme a été capable du pire. Cracovie est vraiment une expérience à part entière, une expérience émouvante autant que passionnante.

4 commentaires

Répondre à chloexplore Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.